02 62 34 97 57 contact@villaromeo.fr

Nous décidons de quitter la Villa Romeo et partir 3 nuits-4 jours avec les enfants à Mafate. Comme nous connaissons assez bien les passages par le col des Bœufs et le col du Taïbit, nous décidons d’entrer sur Mafate par la canalisation des orangers.

Nous laissons donc la voiture à Sans-Souci et commençons la montée, un peu raide, pour rejoindre la canalisation des orangers. Une première à plusieurs niveaux car c’est la plus longue rando que nous proposons aux enfants et pour la première fois aussi, ils ont un sac à dos.

La première journée (Sans Souci – Ilet des Lataniers) n’est pas difficile… mais assez longue. La vue est tout simplement magnifique sur la Rivière des Galets et plus le chemin « s’enfonce » dans Mafate et plus la vue est spectaculaire. Les enfants regardent tout en bas les allers retours des 4*4 mais aussi les va et vient des hélicoptères. L’arrivée au gîte pour l’heure du gouter est la bienvenue. Chambre pour 4, bonne douche et jolie vue. Nous passons une bonne nuit réparatrice.

 

Le lendemain nous partons vers Ilet des Orangers, puis vers Roche plate. En chemin nous découvrons le captage d’eau. Puis pénétrons dans le défilé de toute beauté. Nous rejoignons le belvédère de la Brèche ou le pique-nique est le bienvenu. Nous croisons les « trailers » qui viennent du Maïdo (800 mètres plus haut quand même !) et arrivons en tout début d’après-midi à Roche Plate. Le temps de récupérer les clés, nous prenons une douche bien méritée au gîte. Bonne montée quasi continue mais des paysages époustouflant tout du long.

 

Le 3eme jour nous partons de Roche Plate pour dormir sur Cayenne. Belle descente jusqu’à la Rivière avec de superbes vasques pour finir par une montée sur Cayenne. Hélas, hélas, la pluie nous rattrape au niveau des vasques et, par peur de prendre la pluie sur la montée, on repart assez vite… alors que nous avions fait saliver les enfants d’envie sur un petit bain en pleine nature. Arrivée en début d’après-midi sur Cayenne où les enfants ont la joie de croiser d’autres enfants de leur âge. L’on organise partie de 7 familles avec les enfants du village… puis nous les laissons se courir les uns derrière les autres. Ils trouvent au gîte poules et bouc… que du bonheur ! Une aire d’hélicoptère est avoisinante au gîte… nous espérons le voir arriver… mais non !

 

Le 4eme et dernier jour. Il faut descendre jusqu’au lit de la rivière, puis rejoindre les Lataniers et reprendre la canalisation… soit 2 grosses heures de plus que le premier jour. Nous rejoignons assez vite un petit pont qui surplombe la rivière… et découvrons que le petit pont est un peu « à risque ». On y passe un par un… et tout va bien. Très grosse montée jusqu’à l’entrée de la canalisation des orangers. Et rapidement on sent la lassitude s’installer chez les enfants. Mais vaille que vaille… il faut y aller. Tant à l’aller nous avons eu du mal à « lire » le paysage et définir le chemin que nous allions emprunter sur les 4 jours … autant au retour quel bonheur lorsque nous nous retournons pour observer le chemin que nous avons emprunté

Nous finissons par retrouver la voiture. La boucle est bouclée et nous sommes bien fiers des enfants.

af9754cf96b5a1c13d84ecf55697f0c8ccccccccccccccccccc